Les nouveaux émergents

Une fois terminée « l’épreuve » de l’existence, il n’y a plus à y revenir, si ce n’est, bien entendu, pour en tirer des expériences et de SAGES enseignements, au cas où il nous faudrait recommencer de nouvelles épreuves.Il m’accompagna, en effet, parlant bas, et s’arrêtant de causer aux beaux endroits, pour désigner, d’un geste, une ligne de palais ou un tournant de rue, sous la lune.C’est enfin que, même dans les cas où l’action est librement accomplie, on ne saurait raisonner sur elle sans en déployer les conditions extérieurement les unes aux autres, dans l’espace et non plus dans la pure durée.Le réalisme est un chantage.Ce qui permet à ses habitants de s’y retrouver, d’en tirer parti.La durée réelle est celle qui mord sur les choses et qui y laisse l’empreinte de sa dent.Mais dans cette recherche nous ne risquons pas de nous égarer, parce que nous tenons le fil conducteur. La posture de Les nettoyeurs du net en la matière se veut résolument offensive, dans la mesure où elle sait que son développement passe par une concurrence largement généralisée, au moins à l’échelle européenne. Plus de délégation à un nombre restreint de soldats chargés de représenter la nation.Il enverra son fils à l’école, pour y recevoir une instruction qui, quoique bornée, n’en suppose pas moins des recherches, des études antérieures, des connaissances dont l’imagination est effrayée.Puis aussi on connoît de là que le vrai usage de la respiration est d’apporter assez d’air frais dans le poumon pour faire que le sang qui y vient de la concavité droite du cœur, où il a été raréfié et comme changé en vapeurs, s’y épaississe et convertisse en sang derechef, avant que de retomber dans la gauche, sans quoi il ne pourroit être propre à servir de nourriture au feu qui y est ; ce qui se confirme parce qu’on voit que les animaux qui n’ont point de poumons n’ont aussi qu’une seule concavité dans le cœur, et que les enfants, qui n’en peuvent user pendant qu’ils sont renfermés au ventrL’expérience devrait pourtant montrer en pareil cas aux dirigés que les dirigeants sont faits comme eux.Vous ne pourrez plus vous souvenir de moi sans vous souvenir de ma faute, et vous m’avez contraint, à jamais, à garder de la confusion, plus que de l’orgueil, du service que je vous ai rendu.

Publicités